11___retour___Katmandou__84_

C'était il y a maintenant un an ! Comme le temps passe...
Nous avions enfin pu réaliser un vieux rêve, nous découvrions le Népal et la mythique Katmandu.
C'est peu de dire que nous ne fûmes pas déçus quoique surpris. En effet, Katmandu, c'est avant tout une ville... indienne. La saleté, le bruit, la foule, l'hindouisme, les magasins crasseux. Une différence majeure cependant : autant les temples hindous tels qu'on les voit le plus souvent en Inde ressemblent à d'affreuses meringues ultra-kitch, autant la finesse et la beauté des temples du Népal nous ont subjugué. Tous ne sont pas hindous, car il y a bien sûr une communauté boudhiste dont les stupas sont particulièrement imposants et splendides.
l3__Katmandu__5_e coeur de la ville offre de plus l'immense privilège d'être fermé à la circulation, on peut donc déambuler à loisir sans avoir à supporter l'enfer des klaxons des villes indiennes. Les ruelles sont fantastiques avec des façades en bois plus ou moins décrépites, et des temples dans tous les coins où brûle de l'encens et ou il se trouve toujours quelqu'un pour déposer une offrande. Les porteurs se faufilent dans la foule en portant "à bout de front" des charges hallucinantes ! Quelques cerf-volants virevoltent au desus des toits avant d'aller finir leur vie comme les autres, emberlificotés dans d'effroyables sacs de noeuds de fils électriques en pleine anarchie !
Le vaste palais royal fait face à Durbar Square, regroupement de temples à toits multiples au coeur de la vieille ville, une place d'une grande beauté dont un palais abrite une fillette, déesse vivante qui ne sort qu'une fois l'an pour de grandes festivités ! Plus loin, le Swayambhunath Stupa est un énorme chorten dressé au dessus de la ville, entouré de multiples temples magnifiques. On y accède en traversant la rivière au bord de laquelle les crémations de morts battent leur plein ! Impressionant !...
Ces quelques photos vous plongeront j'espère dans l'atmosphère de la ville, sa vie, ses 11___retour___Katmandou__29_monuments, ses habitants. car il est impératif de quitter le magnifique Durbar Square pour errer au gré des ruelles où une vie fascinante s'écoule. partout des temples, au détour d'une impasse une grande place avec un gros stupa et des enfants qui jouent bruyamment à se courir après tout autour tandis qu'aux fenêtres des toutes jeunes filles magnifiques nous regardent passer.
Katmandu est une ville fascinante, et épuisante aussi. Partir pour Pokhara puis l'Annapurna furent bien sûr le but principal de notre voyage népalais. Mais revenir à Katmandu au retour un nouvel enchantement !
Katmandu est à voir, à sentir, et à vivre.

(regardez les photos ici :  http://newzbek.canalblog.com/albums/aaa__katmandu/index.html)