Antalya_au_reveilNous voilà réunis sous le soleil d'Antalya! La baie est magnifique et les navires chargés de touristes déferlent sur la côte. La vieille ville est charmantes. On entre dans cet entrelas de ruelles par de lourdes portes romaines. Les façades croulent sous les bougainvilliers et l'air de la mer essaie de se faufiler jusque dans les cours des maisons.Antalya_les_velos
Après un petit dejeuner copieux au bord de la piscine (bon d'accord; gonflable !!!) nous avons ouvert les housses des vélos. Nous les y avons trouvés intacts à notre plus grande surprise. Stéphane,  s'est armé de ses gants de chirurgien (pour ne pas salir ses petits doigts délicats)  et de son couteau Gurka, il a pu rapidement opérer nos montures pour les mettre sur roues.
Antalya_la_porte_d_AdrienNous nous sommes attelés à la confection des sacoches avant de parcourir la ville pour trouver les dernières bricoles (piles, lecteur de cartes pour vous transmettre les photos...). Enfin bricoles... nous partons sans gaz... introuvable... et  sans carte de la région! Nous avons néanmoins l'essentiel : la pile pour ultrasonner le moindre yorkshire  aux crocs acérés de la côte lycienne.
La soirée s'est terminée sur le port, avant le resto pour fêter l'anniversaire de Stéphane. Le serveur super sympa a dégoté deux parts de "gâteau uzbek qui n'auraient pas été raté" et un guide pour Antalya_les_37_bougiesapprendre les rudiments de la langue turque. Ses prédispositions naturelles pour les langues font qu'il ne parle plus que la langue de Tarkan. Sur ce,
Iyi geceler comme on dit ici !
Demain cap sur Olympos pour les premiers coups de pédale. Si vous apercevez de la fumée, c'est nous!